Et si l’accueil est simplement un état d’être,  oser être, s’autoriser à ne rien faire mais juste être dans sa présence ici et maintenant, sans à priori, sans intention, juste observer ce qui est avec tous ses sens éveillés,  pour ensuite passer à l’étape suivante qui est de recevoir ou pas, de s’ouvrir totalement ou partiellement  à l’échange ou pas,

Moi, Femme, quand je suis dans mon état d’accueil, je me sens comme une grande  coupe pouvant accueillir le tout possible. Je me sens dans ma présence bienveillante, sage, qui peut se transformer en présence guerrière pacifique, présence maternante, paternante, sensuelle, fuyante, mon être s’anime en réaction de ce qui vient résonner dans son espace

Pourquoi :

Si nous n’accueillons pas nous ne pourrons ni échanger, ni transformer, ni bénéficier totalement de ce qui est.

Nous serons certes, touchées, mais juste touchées, et parfois bousculées physiquement, émotionnellement, intellectuellement, énergétiquement etc…amenant à se positionner dans la fuite, ou l’ouverture, l’acceptation à oser donner et recevoir  de soi et de l’autre

Il est difficile de pouvoir accueillir l’autre si l’on ne s’accueille pas soi même. S’accueillir c’est se donner du temps pour s’écouter, s’apprécier, s’aimer soi même tel  que l’on est. Ne pas avoir à se critiquer, se juger, se dévaloriser, mais se sentir, se ressentir, percevoir son être, son état d’être.

Comment

En étant totalement disponible, pour répondre au besoin, à l’appel, la demande  de l’autre en étant juste avec soi et lui, sans être dans le déséquilibre, le but étant d’amener de l’harmonie en soi et autour de soi.

Accepter de Recevoir c’est aussi accepter de donner de l’existence à l’autre. Reconnaître sa présence.

Expérience que je vous invite à vivre en pleine conscience.

  Programme d’accompagnement pour y parvenir. Disponible